Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Spectacles L'Aigle à deux têtes Drôle, émouvant et rythmé
Partager cette page » 
 
 
 

citylocalnews.com

Drôle, émouvant et rythmé

Par Simon Blondel publié le 2014-07-15

Dans une mise en scène classique et efficace la compagnie de l'Etincelle nous entraîne dans cette tragique histoire ou une reine veuve et un anarchiste tombent amoureux. C'est avec talent que chaque acteur incarne à merveille son personnage. Et nous voici happés dans cette pièce que nous redécouvrons avec plaisir. C’est drôle, émouvant et rythmé....

Lire l'article (site externe)

On en parle dans la presse et sur le web

AgoraVox

Textes rares

Par Orélien Péréol publié le mercredi 22 juillet 2015

Compagnie Étincelle L'aigle à deux têtes de Jean Cocteau m e s scénographie Caroline Rainette avec Caroline Rainette, Lennie Coindeaux, (...)... Lire l'article (site externe)...
 

L'alchimie du verbe

Un plaisir renouvelé sans cesse par la justesse et la beauté de l’ensemble

Par Raphael publié le dimanche 20 juillet 2014

Cette pièce nous plonge dans un univers à la saveur et au parfum proches des contes de notre enfance. Ce qui distingue cette pièce d’un autre conte, c’est qu’elle est l’œuvre puissante de l’imaginaire de Cocteau, qui se sert de l’univers du conte vers lequel cette mise en scène et cette fable même tendent, pour créer un véritable drame. Le texte, malgré ses accents parfois surannés, est d’une sensible poésie.... Lire l'article (site externe)...
 

LaProvence.com

Ca vaut le détour !

Par Chloé Blaquière publié le dimanche 13 juillet 2014

Cette intrigue à la fois policière, psychologique et politique est très prenante et sait tenir en haleine. La mise en scène et les lumières nous mettent directement dans l'ambiance et les dialogues, remaniés pour l'occasion, sont très bien écrits avec à la clé une interprétation très réaliste de la part des six comédiens. Ca vaut le détour !... Lire l'article (site externe)...
 

La Terrasse

L'Aigle à deux têtes

Par Manuel Piolat Soleymat publié le lundi 23 juin 2014

La passion fulgurante d’une reine et d’un poète anarchiste venu pour l’assassiner… C’est L’Aigle à deux têtes, de Jean Cocteau, que Caroline Rainette met en scène au Théâtre Le Verbe fou.... Lire l'article (site externe)...
 

Sorties à Paris

L'Aigle à deux têtes

Par Robert Bonnardot publié le samedi 16 novembre 2013

Une fois de plus, je suis allé voir une pièce, suite à la remise d'un flyer à la sortie d'un théâtre. "L'AIGLE A DEUX TÊTES", de Jean COCTEAU. J'avais vu le film, il y a moult années, adapté de la pièce du réalisateur. Il était produit par Alexandre Mnouchkine et Georges Dancigers, pour les films ARIANE. Et c'est parce que Nathalie Dancigers est une amie d'enfance, que j'ai regardé ce film un soir au Ciné-Club, où je me suis bien ennuyé... Lire l'article (site externe)...
 

Théâtrorama, le panorama du spectacle bien vivant

Amour et politique : les impossibles rouages

Par Laetitia Heurteau publié le samedi 27 avril 2013

C'est au Guichet Montparnasse, à deux pas de la rue de la Gaîté que se joue actuellement L'Aigle à deux têtes de Jean Cocteau depuis mars dernier. A la tête de cette jeune compagnie, Caroline Rainette met en scène et incarne la Reine, un projet qui lui tenait à cœur depuis déjà dix ans. Cette pièce, créée au théâtre comme au cinéma avec Jean Marais et Edwige Feuillère est à découvrir jusqu'au 11 mai prochain inclus. Jugée souvent « pièce…... Lire l'article (site externe)...
 

Théâtre Passion

Une tragédie romantique et politique

Par Anne Delaleu publié le samedi 13 avril 2013

Cette tragédie romantique et politique ne peut que plaire au public, même ne connaissant pas l’œuvre de Cocteau, tout y est, l’amour, la mort, les complots. En octobre prochain, ce sera le 50ème anniversaire de la disparition de Jean Cocteau (ainsi que d’Edith Piaf sa grande amie et créatrice du rôle de la femme dans « Le bel indifférent »).... Lire l'article (site externe)...
 

theatrauteurs.com

L' Aigle à deux têtes

Par Simone Alexandre publié le vendredi 29 mars 2013

" ... seul un duc peut toucher à la table de la reine si la reine soupe dans sa chambre " Cette phrase seule suffirait à indiquer le climat de la pièce et le niveau auquel elle doit être jouée. Nous ne sommes pas prêts d'oublier l'élégance altière d'Edwige Feuillère dans ce rôle et dans beaucoup d'autres, même si son jeu se résumait disaient les mauvaises langues à jouer du violoncelle ...... Lire l'article (site externe)...
 

froggydelight

La pièce, le film ont marqué à jamais la mémoire.

Par Christian-Luc Morel publié le dimanche 17 mars 2013

La pièce, le film ont marqué à jamais la mémoire. Cocteau, poète et démiurge. Il fallait un grand courage - ou une grande folie - ou les deux pour oser prendre des ciseaux et s’attaquer aux "fioritures" d’une telle œuvre baroque. Caroline Rainette l’a fait avec discernement et réserve. Malgré quelques naïvetés, le résultat ne déçoit pas.... Lire l'article (site externe)...