Rechercher
 
vous êtes ici : Accueil Biographies Alain Gautré Présentation

Alain Gautré

France

 
Vous pouvez ajouter un lien vers
un site personnel ou un blog,
facebook, twitter, linkedin
 

Élève puis professeur chez Jacques Lecoq, Alain Gautré est également acteur. Il a été clown et marionnettiste. Sa relation à la scène est fondatrice de son écriture.

En 1975, il signe à la fois sa première pièce et sa première mise en scène avec Le Jardin d'à côté, une comédie dont il interprète les 30 personnages. En 1977, il co-fonde Le Chapeau Rouge pour lequel il écrit et interprète Place de Breteuil, Babylone, Gevrey-Chambertin (écrit en collaboration avec Pierre Pradinas). Les trois spectacles sont mis en scène par ce dernier. Suivent Le Café sous la terre (1980), créée aux USA par Vincent Gracieux en 1986, Durendal, créée par l'auteur en 1985, Genèse écrite et mise en scène en collaboration avec Jean-Louis Heckel en 1990, Chef-Lieu (1991) portée à la scène par Jean-Claude Fall en 1992, Le Château dans la forêt écrite en 1992, Siège en co-écriture avec Yves Marc et créée par Yves Marc et le Théâtre du Mouvement en 1995, Hôtel du Grand Large, une commande du Théâtre Populaire de Lorraine, La Chapelle-en-Brie (Prix du Public en 1996 lors de la manifestation Paroles d'Auteurs au Théâtre de l'Est Parisien, mise en scène Josane Rousseau, La Chartreuse 2000), Haute-Garonne écrite en résidence à La Chartreuse en 1997, La Brèche-au-Loup, écrite en 2000 dans le cadre de l'opération Urgence de la Jeune Parole organisée par le Théâtre de la Digue, Comme ça, textes écrits à partir des toiles d'Isabelle Hervouët mis en scène par la compagnie Skappa!, Poucet, créée par François Fehner et L'Agit-Théâtre sous chapiteau à Toulouse en 2002, Péplum, recueil de textes érotico-drôlatiques inspirés par l’antiquité, Amiour, pièce écrite dans le cadre de l’opération Urgence de la jeune parole, Mélancolie, monologue pour un chêne pubescent du Quercy, texte court écrit pour Stéphanie Tesson, dans le cadre des Fantaisies bucoliques au château de Versailles en 2005, Rocamadour, texte court écrit pour Sylvie Baillon, Impasse des Anges, création au Théâtre de la Tempête en mars/avril 2010. Alain Gautré a été édité par Théâtrales, Actes Sud Papiers, Lansman, L’Avant-scène théâtre.

Il écrit la dramaturgie et met en scène plusieurs spectacles de clowns en France et à l’étranger. Il transmet l’art du clown à des gens aussi différents qu’Hubert Colas et sa compagnie, les Nouveaux Nez, le Théâtre du Mouvement, Julie Ferrier, Yann Collette, Martial di Fonzo Bo, Norbert Aboudarham, Gabriel Chamé, Olivier Martin-Salvan, Louis Garrel, Fabien Onteniente, la Compagnie Skappa, L’Agit Théâtre, etc.

En 2000, il fonde la Compagnie Tutti Troppo et monte : Les Balancelles, de Catherine Zambon, fantaisie écrite pour marionnettes, qu’il fait interpréter par des acteurs, croisant les techniques du masque et de la voltige aérienne, L’Avare de Molière dans lequel il joue Harpagon et George Dandin de Molière.

Il a écrit un roman : La Fureur du Rat (éditions Scarabée & Cie), a participé à l’ouvrage collectif Le Théâtre du geste, sous la direction de Lecoq (encyclopédie Bordas du spectacle). Il a été co-scénariste de Pierre Pradinas sur deux films (Itinéraire bis, avec Jean-Pierre Darroussin et Catherine Frot ; Un tour de manège, avec François Cluzet et Juliette Binoche).

Présentation mise à jour le lundi 09 janvier 2012

Vous avez d'autres informations ? N'hésitez pas à compléter cette biographie !

Prix et récompenses